Mon compte Devenir membre Newsletters

Assurance: avez-vous pensé à tout?

Publié le par

Trop nombreux sont les entrepreneurs qui créent leur société en étant mal assurés. Pourtant, toute activité professionnelle engendre des risques. Si certaines assurances sont obligatoires, d'autres restent fortement recommandées pour diriger sereinement son entreprise.

Accident, chômage, poursuites judiciaires... Pour prévenir les coups durs et protéger votre patrimoine professionnel, pensez à vous assurer. Il existe trois grandes familles de risques: les dommages que pourrait subir votre entreprise en cas de sinistre, ceux qu'elle peut causer à ses clients et, enfin, les préjudices vous concernant ainsi que vos salariés. Est-il pour autant indispensable de s'assurer contre tous les risques? Si certains contrats sont obligatoires, à l'image des garanties incendie, tempête et catastrophe naturelle, d'autres restent facultatifs mais fortement recommandés. Il s'agit notamment de l'assurance responsabilité civile et de l'assurance perte d'exploitation.

- L'assurance responsabilité civile vous protège contre les conséquences de vos erreurs ou omissions. Votre activité professionnelle peut en effet causer un préjudice à votre clientèle ou à vos salariés. La responsabilité civile garantit les conséquences financières des dommages corporels, matériels et immatériels (licenciement d'un employé, procédure de médiation...) causés à toute personne (visiteur, client ou salarié) du fait de votre entreprise. Bien que non obligatoire, elle est très fortement conseillée.

- L'assurance perte d'exploitation permet de surmonter les difficultés financières faisant suite à un sinistre. Elle semble indispensable, car elle prend en charge le remboursement des biens détruits et la baisse du chiffre d'affaires due à l'interruption ou à la réduction de votre activité, quelle qu'elle soit. Ce risque est généralement calculé sur la base de votre chiffre d'affaires.

- L'assurance protection juridique et vol intervient en cas de problèmes administratifs ou juridiques. L'assureur met alors à la disposition de votre entreprise une équipe de juristes pour préparer le dossier et des moyens pour payer, par exemple, les frais d'expertise ou de procès, dans les limites fixées lors de la signature du contrat. « La garantie contre les vols est aussi vivement recommandée, notamment pour les professionnels qui détiennent un stock de valeur, car ces préjudices sont fréquents et engendrent, in fine, des pertes financières importantes », précise Patrick Rajkowski, responsable de service dommages aux biens chez Thélem assurances.

@ FOTOLIA / 3DESC

Enfin, ne sous-estimez pas les avantages des assurances professionnelles. Si elles peuvent vous sembler chères ou superflues, y souscrire pourrait faire la différence entre survivre à une période difficile et mettre la clé sous la porte. Mieux vaut prévenir que guérir.