Mon compte Devenir membre Newsletters

Apprentis à recruter

Publié le par

Des «développeurs de l'apprentissage», oeuvrant dans les chambres de métiers (CMA), s'appliquent dès ce mois-ci à convaincre les entreprises artisanales à continuer d'embaucher des apprentis.

En effet, la baisse généralisée de l'activité dans le commerce a augmenté le déséquilibre entre la demande accrue des élèves et l'offre réduite des structures candidates. Les secteurs spécifiquement concernés sont la boulangerie et le prêt-à-porter. Avec les «développeurs de l'artisanat», les CMA suivent ainsi la tendance lancée par Nicolas Sarkozy, qui avait déclaré en avril «faire le pari de l'apprentissage» en matière de formation.

Le président de la République avait alors annoncé le versement d'une prime de 1 800 Euros et une exonération des charges sociales pour l'embauche d'un apprenti par une entreprise de moins de 50 salariés.