Mon compte Devenir membre Newsletters

Aide au transport: Matignon veut faire payer les entreprises

Publié le par

La prime aux transports pour les salariés devrait être financée par les employeurs, selon l'annonce faite par François Fillon en septembre. Le dispositif prévoit deux types d'aides. La première, obligatoire, consiste à étendre un système mis en place en 1982 en Ile-de-France: les chefs d'entreprise remboursent à leurs employés, directement sur leur fiche de paie, 50% du montant des abonnements aux transports collectifs (SNCF et RATP), sur la base des tarifs applicables à la 2e classe. Cette somme est exonérée de charges sociales et fiscales pour les entreprises et les salariés.

Déjà en place en Ile-de-France, la prime aux transports devrait s'étendre à toute la France.

@ FOTOLIA/JEAN LENAVETIER

Déjà en place en Ile-de-France, la prime aux transports devrait s'étendre à toute la France.

La seconde s'adresse aux salariés se rendant sur leur lieu de travail avec leur véhicule personnel. D'un montant de 200 euros annuels, également exonérés de charges, cette aide serait forfaitaire et facultative.

En contrepartie de ces contributions, le gouvernement accorderait des aides fiscales dont le montant reste, aujourd'hui, à définir. Insuffisant, selon les organisations patronales (UPA, CGPME et Medef), qui se sont d'ores et déjà élevées contre cette nouvelle mesure. Celle- ci devrait néanmoins être intégrée au projet de loi de finances prévu pour 2009.