Mon compte Devenir membre Newsletters

Acheter en commun pour être plus compétitif

Publié le par

Tout en conservant leur indépendance, les quinze adhérents de la Compagnie du jouet de bois se regroupent pour passer commande à leurs fournisseurs. Les remises accordées leur permettent de dégager de meilleures marges, un avantage certain pour ces petits commerçants.

Dans l'arrière-pays stéphanois, la plateforme occupée par la coopérative «La Compagnie du jouet de bois» vit lune des phases-clés de son exercice annuel avec l'expédition des marchandises pour Noël. L'entrepôt de 500 m² constitue le coeur de ce groupement de quinze commerçants indépendants présidé par Christian Dejardin, également responsable de trois boutiques de jouets en Rhône-Alpes. Créée il y a six ans, cette entente professionnelle permet à chaque membre de dégager de meilleures marges. Pour cela, des accords commerciaux ont été conclus avec une vingtaine de fournisseurs français et étrangers accordant de 5 à 15% de remise. C est en fréquentant chaque année les salons du secteur que l'idée de s'associer voit le jour. Christian Dejardin et quelques collègues issus des quatre coins de France évoquent l'idée de passer des commandes communes auprès de fournisseurs étrangers. «Faire venir des produits d'autres pays est une démarche coûteuse pour les petits commerces, nous avons donc décidé de mettre en commun nos expériences et nos besoins», déclare-t-il. C'est ainsi qu'en 2002 naît la société anonyme coopérative avec l'appui de la Fedecom, un ancien organisme de mise en réseau de professionnels.

Une union d'indépendants

Chaque année, les adhérents versent 10% de leur chiffre d'affaires au groupement pour s'approvisionner en marchandises et financer les frais de fonctionnement de la structure. Un réajustement est effectué en fin d'année suivante. Des commandes aux facturations, tout est géré depuis la plateforme où est employé un salarié à temps plein et d'où sont expédiés les produits franco de port à partir de 500 Euros HT d'achat. Mais le projet de la Compagnie va au-delà. «Il ne s'agit pas uniquement d'achat et de vente de produits, il nous importe aussi de respecter les spécificités de chaque membre», affirme son président. Pour garder leur identité, les adhérents peuvent ne sélectionner que les articles qui les intéressent: déguisements, jeux d'éveil et de société... Les références sont choisies en réunion puis font l'objet d'une édition dans un catalogue.

Christian Dejardin consacre une journée hebdomadaire à la coopérative avec un seul but: tirer un maximum de bénéfices pour les boutiques. Il projette aussi de confier à la société qui réalise leur site web la création d'un système d'extranet informatisé pour faciliter la prise de commande.

Selon son président, Christian Dejardin, le succès du groupement tient autant aux accords commerciaux qu'au respect de l'indépendance des adhérents.

Selon son président, Christian Dejardin, le succès du groupement tient autant aux accords commerciaux qu'au respect de l'indépendance des adhérents.

Repères

> Raison sociale: La Compagnie du jouet de bois
> Activité: Achat de jouets en bois
> Ville: Saint-Appolinard (Loire)
> Année de création: 2002
> Président: Christian Dejardin
> Nombre d'adhérents: 15
> CA 2007: 450 000 Euros

Mot clés :

Agathe JAFFREDO