Mon compte Devenir membre Newsletters

5 conseils pour un prospectus efficace

Publié le par

Peu onéreux et facile à concevoir. Les vertus du prospectus, qu'il soit distribué dans les boîtes aux lettres ou remis de la main à la main, sont nombreuses. A condition de ne pas négliger quelques principes de base.

@ DENOYELLE

1 Un message ou deux, pas plus

 

La règle numéro un: ne pas trop en dire. «Un prospectus avec trop de texte part directement à la poubelle», souligne Arielle Bagdassarian, gérante de l'agence de communication Terracom. Qu'ils soient distribués dans les boîtes aux lettres ou directement à la main, le résultat est le même: tout se joue en un seul coup d'oeil. Raisonnez donc en termes de slogan pour définir votre message. «Privilégiez l'efficacité: pas de phrase, juste quelques mots, éventuellement développés en points», explique-t-elle En général, il ne faut pas aller au-delà de deux accroches. Un prospectus se conçoit comme un produit d'appel: il faut mettre en avant un prix, un article ou un événement, comme une journée portes ouvertes. « Il s'agit défaire venir des clients dans votre boutique pour une raison précise, précise Arielle Bagdassarian. A charge pour vous, ensuite, défaire votre travail de vendeur et de les amener à découvrir et acheter d'autres articles.»

ATTENTION

N'OUBLIEZ PAS LES MENTIONS LEGALES
Tout prospectus doit obligatoirement comporter les mentions suivantes:
- «Ne pas jeter sur la voie publique».
- Le numéro Siret du commerçant.

2 Travaillez la forme

 

Une bonne image vaut mieux qu'un long discours. Le visuel suscite l'imagination et implique davantage le client. C'est la première étape vers l'appropriation du produit. L'image permet d'accrocher le regard pour permettre ensuite au texte d'être vu et lu. Ainsi, si une règle bien établie voudrait que, pour une visibilité optimale, le texte soit placé en haut et à gauche de l'imprimé, ce n'est pas toujours le cas. Il convient surtout de suivre la dynamique de lecture induite par le visuel.

3 Utilisez le langage des couleurs

 

«Il n'y a pas de couleurs interdites», témoigne Arielle Bagdassarian. Le jaune fluo, par exemple, s'il est certes un peu voyant et criard, peut être utilisé s'il reflète fidèlement l'ambiance régnant dans le magasin, par exemple «branchée» ou à destination des plus jeunes. En revanche, l'image véhiculée par un opticien commande d'utiliser davantage de tons neutres. Pour Zen et Tifs, par exemple, commerce nouvellement créé dans le secteur de la coiffure à domicile et des massages, il s'agissait, au moment de plancher sur le prospectus, de mettre en avant une atmosphère zen. D'où les tons gris bleu utilisés. «L'important est de ne pas tromper le prospect et de ne lui suggérer que l'exacte vérité», conseille Arielle Bagdassarian.

4 Privilégiez les petits formats

 

Recto ou recto/verso, peu importe, mais privilégiez les petits formats. Le plus courant, le A5, correspond à un demi A4: plus pratique pour la prise en main, et pour le rangement aussi, si votre offre est susceptible de les intéresser. «Ne négligez pas non plus la qualité du papier», conseille Arielle Bagdassarian. Veillez à utiliser un grammage suffisant, entre 80 et 130 grammes. Ce petit bout de papier doit en effet inspirer le sérieux et refléter votre professionnalisme.

5 Proposez de la valeur ajoutée

 

Si vous le pouvez, insérez dans votre prospectus une invitation ou un bon de réduction, une offre de remise sur présentation du coupon, etc. Tout ce qui peut inciter à conserver le prospectus est bon à prendre. C'est, en plus, un excellent moyen de mesurer l'impact de votre distribution. Enfin, pas de panique: sachez qu'il y a une très forte déperdition, et qu'un taux de retour de 3 % sera déjà excellent. Pour 10 000 imprimés, comptez environ 350 Euros. Une somme souvent doublée si vous faites appel à une agence de communication.