Mon compte Devenir membre Newsletters

3 questions à... Chantal Zimmer, déléguée générale de la Fédération française de la franchise

Publié le par

- Comment expliquez-vous l'engouement des salariés pour la franchise?

Primo, un nombre croissant de salariés s'intéresse à la franchise pour trouver une plus grande indépendance, tout en gardant le contact avec une structure forte. Secundo, de plus en plus de franchiseurs courtisent les candidats salariés, souvent motivés, disciplinés et à l'écoute.

- On observe pourtant un ralentissement, en 2006...

La stagnation économique fait son effet. Cette baisse est aussi révélatrice d'un essoufflement des enseignes traditionnelles au profit de nouveaux concepts, axés, par exemple, sur le service

- On constate un intérêt croissant des réseaux pour les pays du Maghreb. Pourquoi?

Ces pays connaissent une renaissance économique impressionnante. Les classes moyennes sont demandeuses de produits de qualité. De plus, les pouvoirs publics soutiennent les entrepreneurs en franchise. Conséquence? L'Afrique du Nord et le Proche-Orient deviennent des marchés importants pour les franchiseurs français. Jeff de Bruges et Guy Hoquet s'y sont déjà implantés avec succès.